En général, l’entente entre chiens en cohabitation n’existe presque pas. Les relations sociales entre les chiens sont souvent très complexes surtout lorsqu’il s’agit de chien adulte et de chiot. Il faut savoir que les rapports sociaux de ces animaux domestiques se basent toujours sur une relation dominant-dominé. De ce fait, adopter plusieurs chiens en même temps dans une maison peut mettre le propriétaire dans une situation difficile.

Une situation tendue entre chiens

Dans la cohabitation entre chiens, c’est souvent le rapport entre les mâles qui est le plus tendu surtout s’ils sont non castrés. En effet, chacun des deux veut s’imposer comme étant le dominant. Ce qui va rendre la situation tendue. Dans ce cas, si aucun d’entre eux ne cède, ce sera le chaos dans la maison. Il faut savoir qu’entre les femelles, il peut aussi y avoir quelques frictions.

En revanche, entre un mâle et une femelle, les rapports sont plus souples. Une chienne saura bien remettre à sa place un mâle trop entreprenant à son égard.

Par ailleurs, en ce qui concerne les chiots, ils sont très joueurs. Vers ses 6 ou 7 mois, les chiens sont à leur âge de puberté. C’est à ce moment que les conflits commencent à apparaître. Les chiots sont plus taquins et provoquent eux-mêmes les bagarres.

Les conflits entre chien adulte et chiot sont aussi plus fréquents si l’un d’eux a vécu dans un refuge ou a été adopté après l’âge de 3 mois. Un chien adulte saura mieux accueillir un chiot habitant dans la maison depuis presque sa naissance. Les conflits entre ces animaux peuvent souvent apparaître aussi lors d’une promenade ou de la distribution des repas. Lors de cette situation, le chien cherche à attirer l’attention de son maître.

Image de golden retriever adulte avec un chiot
Image by JacLou DL from Pixabay

Comment gérer les conflits entre chien adulte et chiot ?

Il est important d’assurer son chiot en cas de coup dur. Il est sûr que le chien adulte le remettra rapidement en place, de manière assez brutale, en cas d’excès. C’est pourquoi il faut toujours être vigilant sur le rapport entre chien adulte et chiot.

En revanche, surprotéger son chiot n’est pas la bonne solution pour le protéger. Cela peut engendrer d’autres problèmes. Par contre, il est mieux de favoriser le chien agresseur. Cela va intensifier la hiérarchie entre les chiens et apaiser les relations. Le maître peut également adopter une attitude neutre et impartiale vis-à-vis de ces deux animaux.

Toutefois, malgré les conflits qui peuvent apparaître entre un chien adulte et un chiot, la cohabitation est vitale pour le chiot surtout s’il a été séparé de sa mère après sa naissance. Le contact permanent avec un chien adulte est indispensable pour son développement. Un humain ne pourra jamais bien éduquer un chiot comme le fait aussi bien un chien.

En effet, que ce soit pour l’alimentation, l’autocontrôle, la régulation ou les relations sociales, la cohabitation permet au chiot d’apprendre toutes les techniques. Cependant, une fois passé l’âge de 8 semaines, le chien peut évoluer tout seul. À ce moment, on parle de sevrage. Le chiot peut se détacher complètement du chien adulte.